En cette 43e Semaine de la dignité, nous disons «Non au projet de loi 70!»

composition1Du 2 au 6 mai, le Front commun des personnes assistées sociales du Québec (FCPASQ) invitait ses groupes membres et ses allié-e-s à organiser des actions dans l’ensemble des régions afin de souligner la 43e Semaine de la dignité des personnes assistées sociales du Québec.  Du côté de Lévis, notre équipe s’est rendue … au Comptoir alimentaire Le Grenier afin de poursuivre la mobilisation contre le projet de loi 70 et d’y recueillir des témoignages de personnes en situation de pauvreté.

Les préjugés à l’égard des personnes sans-emploi sont véhiculés de multiples façons au sein de notre société et, plus souvent qu’autrement, ces préjugés finissent par anéantir tout espoir de se sortir de la pauvreté. Il est temps de reconnaître la contribution des personnes assistées sociales à sa juste valeur et, pour ça, il faut commencer par reconnaître qu’elles ont des talents à offrir à la société. Au lieu de prétendre qu’il n’y a que l’emploi de valorisant, reconnaissons que le bénévolat, l’entraide et les luttes sociales méritent aussi d’être valorisés et reconnus au sein de notre société.

Pour ce faire, le ministre François Blais doit renoncer à son projet de réforme. S’il est adopté tel quel,  le projet de loi no70 forcera les personnes assistées sociales à accepter n’importe quelles formations ou emplois proposés par les agent-e-s, sous peine de voir leurs chèques amputés de centaines de dollars chaque mois. La réforme pourrait donc avoir pour principal effet d’appauvrir et d’isoler encore davantage des dizaines de milliers de personnes assistées sociales chaque année. Sous prétexte qu’il n’y a que l’emploi qui permet à une personne de contribuer à la société, le ministre Blais choisit de punir les gens et de véhiculer des préjugés. C’est totalement indécent! Le ministre devrait plutôt faire son travail et aider les personnes assistées sociales à se sortir de la pauvreté.

La Déclaration universelle des droits humains affirme que reconnaître les droits et la dignité de tous les humains est la base d’une société libre, juste et en paix. Ne serait-il pas temps que notre gouvernement y travaille?

Pour télécharger le communiqué de presse ou consulter les articles parus dans les médias :

Communiqué de presse

http://www.journaldelevis.com

http://www.lepeuplelevis.ca

 

Steven O.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *