Les échapées de Maltais…

L’hiver dernier, la ministre Maltais annonçait plusieurs mesures visant à réduire les montants versés par l’aide sociale.  Au 1er juillet entrait donc en vigueur un nouveau règlement faisant passer l’âge d’admissibilité à la contrainte temporaire de 55 à 58 ans, privant ainsi des milliers de personnes d’un revenu additionnel de 129$ par mois.

 

«Je n’échapperai personne», disait alors Agnès Maltais, allant même jusqu’à dire qu’en bout de ligne les personnes en auraient plus dans leurs poches… Qu’en est-il réellement?   Les personnes qui ont eu 55 ans depuis l’entrée en vigueur du règlement ont-elles été rencontrées par un agent d’employabilité? Ont-elles réellement eu accès à des programmes  de qualité? Ont-elles reçu leurs allocations de participation?

 

Nous croyons qu’il s’agit d’une démarche malhonnête et trompeuse de la ministre. Si l’objectif visé par la ministre était que les personnes de 55 ans en aient plus dans leurs poches, il nous semble qu’il aurait été plus simple d’augmenter le montant des chèques au lieu de les couper.

 

Il n’est donc pas question de laisser tomber cette lutte! Bien au contraire.  Maintenant que le règlement est en vigueur, nous souhaitons démontrer à la ministre et à celles et ceux qui l’ont appuyée qu’ils ont eu tort. Pour y arriver, nous aurons besoin de vous. Si vous connaissez une personne qui subit la coupure, il est important de nous mettre en communication avec elle. Ensemble, poursuivons la lutte contre cette injustice! Cliquez ici pour nos coordonnées. Pour faire une plainte nous vous invitons à cliquer sur ce lien : FORMULAIRE PLAINTE AIDE SOCIALE – CASC 2013

Steven O.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *